Rénovation toiture bac acier

Modérateur: René

Gratuit : découvrez les vrais prix pour votre toit, couverture ou charpente
(avec ou sans pose, neuf ou rénovation)

Devis en ligne : Rénovation toiture bac acier
L'équipe du forum
 

Messagepar popop » Lun 16 Déc 2019 17:22 | Rénovation toiture bac acier

Bonjour,

Suite à l’achat d’une maison, je suis en pleine rénovation
La toiture en bac aciers a été refaite il y a une 15aine d’années.
Le faux plafond était perforé (par l’humidité). Je ne sais pas si cela date d’avant ou d’après la réfection de toiture.

La maison est en 2 parties, une avec une toiture de 5,10m x 10,0m monopente.
L’autre est constituée de 2 pentes (3,80m x 2,15m et 7,70m x 2,15m) qui se rejoignent dans un chêneau central. Ce chêneau était fuyard. Le problème est aujourd’hui résolu.


Le toit est donc en bac acier (équipé de régulateur de condensation) posé sur liteaux eux mêmes posés sur les chevrons. Sur la toiture secondaire, il y a en plus une sorte de voligeage. Il n’y a pas de ventilation en haut de versant, pas de réelle ouverture non plus en bas de versant, pas de chatière, ni autre. Les toitures ne sont donc pas ventilées. Une ancienne cheminée a été rebouchée par une tôle plus petite. Le recouvrement n’est pas important mais ce n’est pas ça qui me dérange le plus (pour le moment)
Certaines tôles n’ont pas été montées dans le bon sens (l’épargne sur le feutre régulateur de condensation est visible en sous face…), mais c’est un détail pour le moment.


La maison n’est pas chauffée et actuellement en plein travaux. La toiture à 2 pan posait de nombreux problèmes. Le solin a été refait, la couvertine, la fonsure et le chêneau également. Aujourd’hui tout est étanche mais …
Je constate de fortes condensations au niveau du chêneau et au niveau du chevêtre de cheminée. (C’est à ces 2 endroits que le faux plafond était le plus pourri, mais pas uniquement), mais aussi sur toute la surface du toit (moins important cette fois)

Je cherche donc une solution pour limiter la condensation avant de commencer les finitions (faux plafond, élec et isolation). Je prévoie une isolation en laine de verre de 240 à 280mm (je ne suis pas fermé sur d’autres choix)

Que feriez vous ? (Sachant que je veux garder du bac acier en couverture)
- Faitière ventilée en haut des versants (éventuellement complété par autre chose)
- Idem mais pose d’un HPV en plus avec littage/contre litage (d’ailleurs le DTU 40.35 parle t il d’un écran sous toiture comme certains le prétendent ou plutôt d’un pare vapeur en sous face de l’isolant comme je le comprends ?)
- Pose d’un feutre tendu pour une isolation sur pannes
- Révision intégrale de la copie avec pose de panneaux sandwich
- Projection/flocage d’un isolant en sous face
- Autre solution ??

Je cherche bien entendu la solution la moins onéreuse mais surtout une qui marche (sachant qu’en dessous de la toiture j’aurai des chambres, un WC et une salle de bain avec douche)

Deuxième problème : comment traiter le chêneau et les abergements d’un point de vue condensation ?

Merci pour vos conseils
Dernière édition par popop le Mer 22 Avr 2020 14:52, édité 1 fois.

popop
 
Messages: 4
Inscription: Lun 16 Déc 2019 16:22

Messagepar Cédric, administrateur » Lun 16 Déc 2019 17:22

Bonjour, sachez que vous pouvez poser votre question à plusieurs spécialistes du bac acier, près de chez vous et simultanément, en vous rendant sur cette page, pour obtenir plusieurs avis différents et plusieurs offres de prix différentes, gratuitement et sans engagement.
Avatar de l’utilisateur
Cédric, administrateur
(annonce)
 

Messagepar popop » Lun 16 Déc 2019 17:54

Rajout de nouvelles photos et précision :
l'ossature bois servait au faux plafond en bacula. Il y a des chances qu'elle saute par la suite
Dernière édition par popop le Mer 22 Avr 2020 14:52, édité 1 fois.

popop
 
Messages: 4
Inscription: Lun 16 Déc 2019 16:22

Messagepar René » Mar 17 Déc 2019 10:16

Bonjour, bienvenue, quelques éléments de réponse :

- Une couverture bac acier doit être ventilée ; il faut donc 1/ une lame d'air et 2/ une ventilation de cette lame d'air. Il faut une ouverture à l'égout ET au faîtage !
- Vos profils bac acier ne semblent pas en mauvais état, en revanche il y a un défaut d'entretien (mousses, débris végétaux, lichens) ;
- Dans le cas d'une toiture froide (avec lame d'air ventilée donc) l'isolant doit être protégé en partie chaude (en sous-face de l'isolant donc) par un pare-vapeur, et en partie froide par un écran de sous-toiture qui est conseillé pour mener la condensation à l'égout, dans le cas où le régulateur de condensation arrive à saturation ;

Donc pour moi la réalisation d'une bonne lame d'air, bien ventilée, avec des ouvertures à l'égout et au faîtage correspondant aux surfaces minimales indiquées dans le DTU devrait régler tous les problèmes de condensation, y compris chéneau + abergement ; pour récapituler, de l'extérieur vers l'intérieur :

- profil bac acier (démoussé et nettoyé, vérification de toutes les fixations, cavaliers, rondelles d'étanchéité, couples de serrage)
- lame d'air VENTILEE
- écran de sous-toiture HPV allant jusque dans l'égout / chéneau, posé tendu entre chevrons et contre-liteaux ;
- isolant
- pare-vapeur INDISPENSABLE en sous-face de l'isolant
- plafond (BA13 ou autre)

Attention cela implique un réhaussement général de la couverture de quelques cm ce qui peut impacter certains points singuliers (rives notamment).
Bien sûr la pose d'une toiture chaude (panneau sandwich) serait plus propre mais pas forcément le même budget ...
Avatar de l’utilisateur
René
 
Messages: 2902
Inscription: Lun 12 Aoû 2013 08:04

Messagepar popop » Mar 17 Déc 2019 11:45

Bonjour et merci pour votre retour,

Je pense que c'est la solution que je vais choisir. Par contre je ne vois pas comment limiter et drainer la condensation du chêneau car :
- la ventilation se fera au dessus de celui ci et non en dessous (entre le chêneau et les tôles)
- l'écran hpv drainant les tôles finira dans le cheneau. Il n'y en aura pas en dessous (sauf à refaire un système En agrandissant l'ouverture du mur mais je risque de perdre beaucoup beaucoup de place (la hauteur sous chêneau n'est que de 2m) mais aussi de créer des infiltrations/ponts thermiques

Que pensez (d'un point de vue technique) vous des isolants projetés en sous face. Est ce que ca permettrait de laisser la toiture/charpente telle quelle Et de venir rajouter seulement un complément d'isolation + pare vapeur + ba13 ?
Je vais demander un devis mais je ne connais pas du tout ce système (efficacité, accroche, tenue dans le temps, traitement des points singuliers : chevrons, ...)

popop
 
Messages: 4
Inscription: Lun 16 Déc 2019 16:22

Messagepar Sylvain » Mar 17 Déc 2019 16:52

bonjour il existe des chéneaux isolés mais c'est plutôt prévu pour une mise en oeuvre avec panneaux sandwich

Rénovation toiture bac acier
cheneau-isole.jpg (50.1 Kio) Vu 2143 fois


illustration : chéneau central isolé, issue de la documentation technique KINGSPAN panneau sandwich bac acier / tôle d'acier nervuré
Avatar de l’utilisateur
Sylvain
 
Messages: 1886
Inscription: Lun 9 Déc 2013 13:47

Messagepar popop » Mer 18 Déc 2019 23:09

Je réfléchis à modifier la fonsure pour y intégrer un isolant type polyuréthane mais pas sur que le résultat soit propre et donc efficace

J'avais vu ce système, par contre je ne connais pas de distributeur de cette marque ... Je suis preneur si vous avez des contacts
Je ne sais pas non plus s'il est possible de mixer un chêneau "chaud" avec une toiture froide ?

La solution (pour limiter le cout) pourrait peut être de faire la toiture secondaire en panneaux sandwich, et de ventiler l'autre

J'ai trouvé un avis technique qui présente bien le raccordement au chêneau
Rénovation toiture bac acier
Capture d’écran 2019-12-18 à 23.06.56.png (327.15 Kio) Vu 2120 fois

popop
 
Messages: 4
Inscription: Lun 16 Déc 2019 16:22


Retourner vers Forum toiture bac acier



 


  • Articles en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités