Gérer la condensation aménagement conteneur

Modérateur: René

Gratuit : découvrez les vrais prix pour votre toit, couverture ou charpente
(avec ou sans pose, neuf ou rénovation)

Devis en ligne : Gérer la condensation aménagement conteneur
L'équipe du forum
 

Messagepar Emilien66 » Dim 3 Mai 2020 20:08 | Gérer la condensation aménagement conteneur

Bonjour,

Je me suis permis de poster dans cette catégorie car il me semble que c'est celle-ci qui correspond le mieux...

Je vais aménager un conteneur 20ft en studio, il devra garder ça mobilité et dans le meilleur des cas son certificat pour le transport maritime donc l'isolation se fera à l'intérieur.

Dans l'ordre des choses j'opte pour les murs et le toit

-Parois du conteneur,

-lame d'air de 4cm ventilé sur l'extérieur mur et plafond (je veux ce qu'il faut mais si vous confirmez que je peux réduire la lame d'air n'hésitez pas)

-Un pare pluie, écran de sous toiture ou rien ?

-laine de bois

-frein vapeur.. utile ?
(Ou directement un revêtement paille haute densité de 4cm appliqué directement sur l'isolant)

-lame d'air 1cm

-contre plaque peuplier 6mm

Ma question concerne la gestion de condensation.

Y a-t-il un risque de condensation avec une lame d'air ventilé ?

Cordialement

Emilien

Emilien66
 
Messages: 6
Inscription: Dim 3 Mai 2020 19:55

Messagepar Cédric, administrateur » Dim 3 Mai 2020 20:08

Bonjour, sachez que vous pouvez poser votre question à plusieurs spécialistes du bac acier, près de chez vous et simultanément, en vous rendant sur cette page, pour obtenir plusieurs avis différents et plusieurs offres de prix différentes, gratuitement et sans engagement.
Avatar de l’utilisateur
Cédric, administrateur
(annonce)
 

Messagepar Sylvain » Mar 5 Mai 2020 14:43

bonjour et bienvenue sur le forum
projet intéressant !
la première chose à retenir c'est que ce genre d'habitation en container n'est visée par aucune réglementation en terme de mise en oeuvre, il n'y a donc pas de "normes constructives" en la matière. toutefois on peut assimiler le projet à une toiture bac acier avec isolation, associée à un bardage bac acier double peau isolé.

je vois deux solutions :

- une solution avec lame d'air ventilée entre la paroi métallique et l'isolant, c'est celle que vous évoquez : "toiture froide" ; l'inconvénient c'est que vous allez perdre de la surface et du volume, déjà limités par définition ;
- une solution de type "toiture chaude" où l'isolant est plaqué directement contre la paroi, sans aucune lame d'air; généralement il est admis que cette solution génère moins de problèmes de condensation que la première.

pour la première solution (toiture froide appliquée à l'intégralité des parois du container), il est évident qu'un volume d'air intérieur, chauffé et humide, va forcément générer de la condensation sur une paroi métallique froide, en contact avec l'air extérieur.
donc l'idée c'est de gérer au mieux cette condensation afin de pouvoir l'assécher et, à défaut, l'évacuer à l'extérieur. donc mes conseils si vous choisissez cette option avec lame d'air :

- bien dimensionner la lame d'air, minimum 4 cm ;
- assurer une ventilation efficace de cette lame d'air (avec ouverture en haut et en bas des parois verticales et deux ouvertures en haut des "pignons" pour ventiler la lame d'air supérieure horizontale) ;
- protéger l'isolant à l'extérieur (côté froid) avec un écran de sous-toiture en haut et un pare-pluie sur les parois verticales ; attention il faudra créer une pente minimale en toiture afin que la condensation qui retombe sur l'écran de sous-toiture puisse être évacuée ; réfléchir à l'évacuation de la condensation de toutes les parois ...
- protéger l'isolant de l'humidité intérieure côté chaud (respiration humaine, points d'eau etc) avec un pare-vapeur : obligatoire et indispensable ;

quelle que soit la solution retenue il sera très important d'assurer une parfaite ventilation du volume intérieur du conteneur (VMC) ;

un peu de lecture : condensation en sous-face des couvertures métalliques (fichier PDF à télécharger)

à noter que la très grande majorité des solutions de construction métallique avec bardage isolé et toiture isolée sont de type "toiture chaude" c-à-d sans lame d'air ;
exemple chez Arcelor : Guide des systèmes thermiques et acoustiques
Avatar de l’utilisateur
Sylvain
 
Messages: 1818
Inscription: Lun 9 Déc 2013 13:47

Messagepar Emilien66 » Mer 6 Mai 2020 07:46

Bonjour,

Merci de votre réponse qui m'aide beaucoup ! La toiture chaude m'a l'air d'avoir bien des avantages. Je viens de voir dans le document qu'elle peut-être compatible avec des laines ce que je ne pensais pas être le cas.
Je pense donc finalement m'orienter vers celle-ci (gain de place). Qu'en est il de la mise en œuvre ?
Je souhaite isolé avec des panneaux bois semis rigide, si je comprend bien, celui-ci doit être plaquée contre la parois sans aucune lame d'air. Comment gèrer l'ondulation ? Si il y a parfois une lame d'aire cela risque il de condensé ?

Emilien66
 
Messages: 6
Inscription: Dim 3 Mai 2020 19:55

Messagepar Sylvain » Mer 6 Mai 2020 08:30

je pense aussi qu'il vaut mieux partir sur une solution "chaude" qui me paraît moins usine à gaz.
concernant les ondulations, vous pointez le principal problème : dans une toiture chaude il faut absolument éliminer toute lame d'air et en pratique c'est parfois très compliqué.

quelques solutions :

- il existe des closoirs qui épousent la forme du profil pour "fermer" les ondulations, encore faut-il trouver le bon profil
- il est possible de combler les espaces des ondulations avec un isolant complémentaire (injection de mousse PU par ex)
- il existe des "fonds d'onde" trapézoïdaux (barres de laine de roche ou de verre) qui viennent combler les ondulations mais là encore il faut trouver le bon profil

avez-vous envisagé de partir sur un conteneur frigorifique dont les parois intérieures sont généralement lisses ? il suffirait de "coller" vos panneaux contre les parois intérieures
Avatar de l’utilisateur
Sylvain
 
Messages: 1818
Inscription: Lun 9 Déc 2013 13:47

Messagepar Emilien66 » Mer 6 Mai 2020 10:55

Je vais partir sur une solution chaude alors. Il y a simplement un pare vapeur à mettre côté intérieur ? D'ailleurs vous avez un conseil sur le choix de celui-ci ?

Pour les parois je comblerai les "alvéoles" avec un isolants en vrac que je tasserai, ça évitera qu'il se tasse avec le temps...

Pour le conteneur frigo je préfère pas à cause de l'isolation et des produits transporter... Mais aussi le prix.
L'avantage avec un conteneur "standard" c'est l'intérieur une fois isolé est totalement séparé de ça structure. Et à vu de nez, il faudrait que j'affine mon devis, ça reviendrai moins chère. Je préfère également l'esthétique du "standard"

Emilien66
 
Messages: 6
Inscription: Dim 3 Mai 2020 19:55

Messagepar René » Mer 6 Mai 2020 11:59

Bonjour, avez-vous pensé à la mousse isolante PU projetée à cellules fermées ? Bonne performances thermiques, rapidité de mise en oeuvre, imperméable à la vapeur d'eau et ça résout aussi le problème des ondulations du profil acier puisque l'isolant vient épouser parfaitement le profil.

Dans tous les cas il faudra en effet prévoir une ventilation très performante du container.

Avatar de l’utilisateur
René
 
Messages: 2799
Inscription: Lun 12 Aoû 2013 08:04

Messagepar Emilien66 » Mer 6 Mai 2020 14:20

Bonjour,
Ça résisterait mal à la température (60°C) et sur les parois d'un conteneur en plein soleil on les dépasses (généralement les maison conteneur on un bardage on atteint donc pas ces températures)

J'avais eu un fourgon, pour avoir testé l'isolation pu (en plaque) je n'en était pas satisfait du tout en été (pas de déphasage). Je l'avais remplacé par la laine de bois et c'était le jour et la nuit. La je suis en tiny house j'ai aussi de la laine de bois et j'en suis pleinement satisfait.

Après je reconnais que se serait la solution idéal, pas de problème de condensation, application rapide et simple, bonne performance en hiver...
Mais ça ne répond pas à mes attentes en terme de confort d'été et dans un si petit espace j'aimerai avoir le moins de cov possible

Emilien66
 
Messages: 6
Inscription: Dim 3 Mai 2020 19:55

Messagepar René » Jeu 7 Mai 2020 10:26

Ce qui m'inquiète avec l'utilisation d'une laine (de bois ou minérale) c'est sa perméabilité à la vapeur d'eau. Avec du béton ou du bois derrière, qui sont des matériaux poreux, pas de problème car l'humidité peut migrer à travers la paroi, mais avec une paroi en acier nervuré, le risque c'est que l'humidité soit piégée DANS l'isolant ce qui lui fait perdre ses performances + risque pourriture / moisissure. Théoriquement un pare-vapeur bien posé (côté chaud) va éviter ça mais en réalité c'est presque impossible de réaliser un pare-vapeur parfaitement étanche.

Pour les COV, d'accord, c'est une problématique.

Avez-vous pensé au polystyrène ou au verre cellulaire ?
Avatar de l’utilisateur
René
 
Messages: 2799
Inscription: Lun 12 Aoû 2013 08:04

Messagepar Emilien66 » Jeu 7 Mai 2020 21:14

Je pense qu'il faut rester attentif, mais gérer l'étanchéité dans un conteneur ça ne me paraît insurmontable. C'est pas comme dans une maison. La je n'ai pas de charpente ou de recoins.

Avec le soleil qui tape sur le conteneur ça peut suffire à faire migré l'humidité vers le côté intérieur non ?
Après je reconnais qu'il ne faut pas que je plante la dessus...
Je vais réfléchir à faire une double isolation, polystyrène contre la parois et un doublage en laine de bois. Ce qui manque avec les isolants minéral c'est l'inertie, le déphasage...

Vous avez un conseil sur le choix d'un pare vapeur ?

Emilien66
 
Messages: 6
Inscription: Dim 3 Mai 2020 19:55

Messagepar René » Sam 9 Mai 2020 11:00

Emilien66 a écrit:Vous avez un conseil sur le choix d'un pare vapeur ?

Il va vous falloir un vrai pare-vapeur (et surtout pas un frein-vapeur) avec la plus grande valeur Sd possible (résistance à la diffusion de vapeur d'eau).
KNAUF RT MAX 90 ou ISOVER STOPVAP 90 par exemple (Sd > 90 m).
Avatar de l’utilisateur
René
 
Messages: 2799
Inscription: Lun 12 Aoû 2013 08:04

Messagepar Emilien66 » Sam 9 Mai 2020 12:32

Merci bien pour vos réponses ça m'a beaucoup aidé !
Je pense partir un hygrovariable AEROVAP hygromax il a un sd 0.5 jusqu'à 200. Ça permettra à l'isolant de séché en été si jamais... Et il empêchera l'humidité de migré vers l'isolant en hiver.

Encore merci !

Emilien66
 
Messages: 6
Inscription: Dim 3 Mai 2020 19:55

Messagepar René » Mar 26 Mai 2020 09:02

Rebonjour Emilien avez-vous pu avancer sur votre projet ? Du nouveau ?
Avatar de l’utilisateur
René
 
Messages: 2799
Inscription: Lun 12 Aoû 2013 08:04


Retourner vers Forum toiture bac acier



 


  • Articles en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités

cron