fuites suite découpe zinc sur tête de vis patte monovis VMZ

Modérateur: René

Gratuit : découvrez les vrais prix pour votre toit, couverture ou charpente
(avec ou sans pose, neuf ou rénovation)

Devis en ligne : fuites suite découpe zinc sur tête de vis patte monovis VMZ
L'équipe du forum
 

Messagepar Largo44 » Lun 7 Nov 2022 23:12 | fuites suite découpe zinc sur tête de vis patte monovis VMZ

Bonjour,
Nous avons subit un dégât des eaux du fait de la découpe du zinc au niveau de la tête de vis d'une patte coulissante monovis VM Zinc.
La vis était sortie de presque 1 cm mais elle tenait très bien.
Elle a cassé net en prenant la visseuse pour la renfiler.
Au final, il a fallu en mettre une autre.

Le problème est que nous en avons trouvé une seconde qui était également percée à l'opposé du toit et une troisième qui était déjà bien marquée.

A chaque fois la vis était sortie sans être arrachée car il a fallu la revisser de force pour la renfiler.

Au final c'est 3 rustines de plus sur une toiture zinc monopente qui a 3 ans.

Quelqu'un a t'il une idée de l'origine de ce problème car mon couvreur ne comprend pas et me dit juste que j'ai la scoumoune.

Le problème est que je ne vois pas pourquoi cela ne se reproduirait pas.

Merci de votre retour.
Bien cordialement.
Largo
fuites suite découpe zinc sur tête de vis patte monovis VMZ
Perforation 1
Perforation 1.JPG (881.48 Kio) Vu 502 fois

fuites suite découpe zinc sur tête de vis patte monovis VMZ
Perforation 1 après ouverture zinc
Perforation 1 apres ouverture zinc.jpg (1020.72 Kio) Vu 502 fois

fuites suite découpe zinc sur tête de vis patte monovis VMZ
Vis cassée lors resserage puis retirée
Vis cassée en resserage puis retirée.jpg (861.94 Kio) Vu 502 fois

fuites suite découpe zinc sur tête de vis patte monovis VMZ
Perforation2
Perforation 2.jpg (802.21 Kio) Vu 502 fois

fuites suite découpe zinc sur tête de vis patte monovis VMZ
Zinc marqué non perforé 3
Zinc marqué non perforé 3.jpg (887.62 Kio) Vu 502 fois

Largo44
 
Messages: 12
Inscription: Dim 18 Fév 2018 15:03

Messagepar Cédric, administrateur » Lun 7 Nov 2022 23:12

Bonjour, sachez que vous pouvez poser votre question à plusieurs couvreurs ou charpentiers, près de chez vous et simultanément, en vous rendant sur cette page, pour obtenir plusieurs avis différents et plusieurs offres de prix différentes, gratuitement et sans engagement.
Avatar de l’utilisateur
Cédric, administrateur
(annonce)
 

Messagepar René » Mar 8 Nov 2022 10:31

Bonjour bienvenue, les têtes de vis ne devraient pas affleurer, là on est clairement sur des déchirures anormales dues à la dilatation.
Il faudrait donc contrôler le type de vis exact mis en oeuvre (type de vis + longueur + diamètre) ainsi que la nature du support (voliges ? quelle essence de bois ? quelle épaisseur ?)
Précisez également la structure générale de votre complexe de toiture (par exemple de l'extérieur vers l'intérieur : zinc joint debout -> volige -> chevrons -> isolant -> pare-vapeur etc)
Avatar de l’utilisateur
René
 
Messages: 3185
Inscription: Lun 12 Aoû 2013 08:04

Messagepar Largo44 » Mer 25 Jan 2023 00:06

Bonjour,
En fait elles n'affleurent pas à la base mais sortent au fil du temps.
C'est des vis de 40 mm de diam 5 ou 6 à filetage continu. L'une d'elle est visible sur la photo si ce n'est que cassée à mi hauteur.
Les voliges sont en sapin du nord : épaisseur 18 mm et largeur 200 mm.
De l'extérieur vers l'intérieur il y a le zinc à joint debout qui repose sur les voliges qui reposent sur les chevrons. Pas d'isolant, pas de pare vapeur. Il y a une grille de reprise d'air à l'avant et une grille à l'opposé.
L'isolant se trouve 1 m en dessous posé sur le plafond de l'étage.
Si quelqu'un sait pourquoi ces vis se dévissent toute seule et sortent de force jusqu'à perforer le zinc je suis preneur.
Lors de l'expertise de la décennale, il ressort que l'ouvrage est conforme à sa destination car la fuite est réparée. Nous avons juste 7 rustines avec 3 perforations ayant déjà provoqué 2 dégâts des eaux sur une toiture refaite à neuf il y a 4 ans.
L'expert de la décennale qui expertise une toiture sans quitter sa chaise dans le salon dit : on n'est pas mal !
Et le couvreur dit qu'au moins les plafonds de l'étage restent nickels car ils sont repeints à ses frais régulièrement.

Largo44
 
Messages: 12
Inscription: Dim 18 Fév 2018 15:03

Messagepar René » Mer 25 Jan 2023 12:14

Bonjour, désolé pour vous.

Dans la mesure du possible il faut toujours avoir son propre expert en plus de celui de l'assurance. Bien qu'autoproclamé "expert indépendant", l'expert de l'assurance reste rémunéré par cette dernière.

Quoi qu'il en soit les désordres que vous décrivez sont anormaux ; vos pattes de fixation coulissantes subissent des efforts importants qui provoquent un désaffleurement de la vis de fixation. Ces efforts peuvent être dûs au vent et/ou à la dilatation du métal. Eventuellement à une charpente qui travaille beaucoup mais c'est peu probable.

Sachant que votre volige semble conforme (épaisseur + essence de bois) il y a au moins deux hypothèses d'après moi :

- la vis n'est pas conforme
- le calepinage des pattes de fixation n'est pas conforme, peut-être parce que la zone neige / vent et l'exposition de votre bâtiment n'ont pas été correctement déterminées.

Concernant les vis voici ce que l'on peut lire dans le dernier DTA relatif aux pattes VMZ monovis (document PDF à télécharger) :

Les vis doivent présenter une résistance à l’arrachement Pk (selon NF P 30-310) ≥ 95 daN pour un ancrage dans de la volige de 18 mm d’épaisseur.
En climat de plaine, les vis à bois, non fournies par VMBSO, doivent être des vis à bois aggloméré en acier zingué ou en acier inoxydable, de diamètre 5 mm à filetage continu, tête fraisée plate et sous-tête lisse, de longueur minimum 40 mm. À titre d’exemple, les vis à bois du fabricant ROCKET répondent à ces spécifications.
Dans le cas de l’utilisation d’une visseuse automatique en bandes, la vis utilisée doit être conforme à la description ci-dessus.
Dans le cas particulier des couvertures situées en climat de montagne, les vis utilisées auront un diamètre de 6 mm (cf. § 7).


Concernant le calepinage (càd la densité et le positionnement) des pattes de fixation coulissantes, se référer au document ci-dessus, notamment tableaux 5 à 8. Toute la question consiste à déterminer correctement la zone neige / vent dans laquelle est située le bâtiment.
N'hésitez pas à parcourir l'intégralité de ce document à la recherche d'un élément non conforme sur votre couverture.
Avatar de l’utilisateur
René
 
Messages: 3185
Inscription: Lun 12 Aoû 2013 08:04

Messagepar Largo44 » Jeu 26 Jan 2023 23:08

Bonjour René,
Merci pour cette réponse. Ma toiture fait 10 m dans le sens de la pente qui est de 5% et 9 m de large. Elle est en zone 3 selon les règles NV65.
Hors le DTU 40.41 mentionne que la partie fixe doit être située au plus à 10 m de la partie basse et qu'elle doit être réalisée à l'aide de 5 pattes fixes espacées de 0.33m.
La toiture faisant 10 m, elle doit donc démarrer à partir du haut par 5 pattes fixes hors il n'y en a que 3 à chaque fois. Est ce obligatoire de respecter le DTU et d'en mettre 5 ?
Par suite les écarts sont complètement aléatoires aussi bien au niveau des pattes fixes qu'au niveau des pattes coulissantes avec des espaces pouvant être bien supérieurs à 0.33 pour les fixes et 0.75 m pour les coulissantes
Les 3 dernières pattes qui arrivent à la zone d'égout ne sont pas resserrées non plus à 16.5 cm comme le spécifie le DTU 40.41
Je vais prendre les mesures exactes et si je comprends bien je devrais avoir en partant de la tête de longue feuille au point haut (point 0) :
1 patte fixe à 0.33m
1 patte fixe à 0.66
1 patte fixe à 0.99
1 patte fixe à 1.32m
1 patte fixe à 1.65m
1 patte coulissante à 2.4m
1 patte coulissante à 3.15 m puis 3.9 puis 4.65 puis 5.4 m puis 6.15m puis 6.9m puis 7.65 m puis 8.4 m puis 9.15 m
puis pour terminer par 3 pattes coulissantes espacées de 16.5 cm avec la dernière à 16.5 cm de la zone d'égout
1 patte coulissante à 9.52 m
1 patte coulissante à 9.68 m
1 patte coulissante à 9.84m
Merci pour votre aide.

Largo44
 
Messages: 12
Inscription: Dim 18 Fév 2018 15:03

Messagepar René » Lun 30 Jan 2023 08:41

Le DTU n'étant probablement pas appliqué il faut faire part de vos observations à l'expert et si le dossier est clos, en faire rouvrir un. La décennale est une chose, les obligations de l'artisan en sont une autre. Le DTU a un caractère normatif (il décrit les "règles de l'art") sur lequel s'appuie notamment les experts en cas de désordre, sinistre ou litige liés à un ouvrage. Toutes les malfaçons n'ouvrent pas droit à une indemnisation par la décennale mais il y a d'autres types de recours (notamment la RC pro de l'artisan ou encore sa simple obligation de résultat). Si l'expert de la décennale refuse une contre-expertise rapprochez-vous de votre protection juridique ou d'un avocat.
Avatar de l’utilisateur
René
 
Messages: 3185
Inscription: Lun 12 Aoû 2013 08:04

Messagepar René » Lun 6 Mar 2023 11:42

Bonjour, du nouveau sur ce dossier ?
Avatar de l’utilisateur
René
 
Messages: 3185
Inscription: Lun 12 Aoû 2013 08:04


Retourner vers Forum toiture zinc



 


  • Articles en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités