Choix d'un isolant mince réflecteur

Modérateur: René

Gratuit : découvrez les vrais prix pour votre isolation
(avec ou sans pose, neuf ou rénovation)

Devis en ligne : Choix d'un isolant mince réflecteur
L'équipe du forum
 

Messagepar Nathan33 » Sam 15 Sep 2018 10:28 | Choix d'un isolant mince réflecteur

Bonjour,
Je veux améliorer un peu l'isolation d'un grenier actuellement vide (aucune isolation au plancher ni entre les chevrons, ni à l'extérieur évidemment). J'ai juste des feuilles de vieux journaux posés au sol :mrgreen:
L'idée c'est de faire du vite fait bien fait pas cher 8-) .
Je pense donc tout simplement poser un isolant mince réflecteur, tendu, juste sous les chevrons, donc facile à poser, pas de détuilage, pas de pare-vapeur.
Vu les commentaires et les avis que j'ai pu lire il y a un débat concernant les performances réelles de ces IMR donc j'aimerais votre avis là-dessus. Est-ce que ça vaut le coup ou pas ?
Quelle référence vous conseillez pour la meilleure isolation possible ?
Merci beaucoup.

Nathan33
 
Messages: 3
Inscription: Sam 15 Sep 2018 10:17

Messagepar Cédric, administrateur » Sam 15 Sep 2018 10:28

Bonjour, sachez que vous pouvez poser votre question à plusieurs professionnels de l'isolation, près de chez vous et simultanément, en vous rendant sur cette page, pour obtenir plusieurs avis différents et plusieurs offres de prix différentes, gratuitement et sans engagement.
Avatar de l’utilisateur
Cédric, administrateur
(annonce)
 

Messagepar René » Lun 17 Sep 2018 18:42

Bonjour, bienvenue, les IMR ont fait quelques progrès ces 10 dernières années, ceux de 2018 ne sont pas ceux de 2008 et encore moins de 1998 ...
Côté performance il faut viser le plus haut coefficient R possible, actuellement on trouve des isolants minces avec des R supérieurs à 4 et atteignant même les 6. Trois exemples :

- KDB ISOLATION Expert 50 multicouche : R = 5.80 pour 50 mm d'épaisseur
- ACTIS TRISO SUPER 12 : R = 5.25 pour 35 mm d'épaisseur
- ISO2000 TOP TOIT DUO (TOP COMBLES + TOP TOIT) : R = 6.21
Avatar de l’utilisateur
René
 
Messages: 2245
Inscription: Lun 12 Aoû 2013 08:04

Messagepar Sylvain » Ven 5 Oct 2018 08:29

attention aux normes pour le calcul du coefficient R il y en a plusieurs et elles sont très différentes.
un R de 5 pour 35 mm ou même 50 mm d'épaisseur ça m'étonnerait beaucoup en norme EN 13162 ???
Avatar de l’utilisateur
Sylvain
 
Messages: 1456
Inscription: Lun 9 Déc 2013 13:47

Messagepar René » Dim 7 Oct 2018 09:37

Oui c'est un assez vieux débat, d'ailleurs certains fabricants d'isolants minces ne donnent même plus les R de leurs produits en affirmant que c'est une mauvaise mesure de la performance d'un isolant, qui privilégie les fabricants d'isolants traditionnels (laine de verre et laine de roche notamment).
On pourra lire à ce sujet le très offensif livre blanc Actis Isolation qui tire à boulets rouges sur le coefficient R (d'après eux le R est incomplet et inéquitable, ne prend pas en compte certains éléments comme les infiltrations d'air, les transferts d'humidité, la convection, le rayonnement etc) et dénonce aussi la course à l'épaisseur des isolants ...
On évoque même dans ce document et à mots à peine couverts, le fait que certains industriels d'isolants traditionnels seraient en conflit d'intérêt avec les organismes de certification et de normalisation technique ...
Avatar de l’utilisateur
René
 
Messages: 2245
Inscription: Lun 12 Aoû 2013 08:04

Messagepar Nathan33 » Jeu 11 Oct 2018 08:44

Bonjour et merci pour ces premières réponses fort intéressantes, c'est clair que cette histoire de R n'est pas aussi limpide qu'il n'y paraît.
Après chacun défend son pré carré, normal, du coup il faut prendre tout ça avec des pincettes.
Si d'autres membres ont des avis ou une expérience sur le sujet je suis intéressé ;-)

Nathan33
 
Messages: 3
Inscription: Sam 15 Sep 2018 10:17

Messagepar René » Lun 15 Oct 2018 15:27

Le choix du bon isolant dans votre cas dépend aussi de vos projets futurs ; si les combles restent perdus ou si il y a un projet d'aménagement ultérieur. Dans le second cas la pose sous chevrons d'un isolant mince réflecteur est une bonne solution (gain de volume habitable par rapport à un isolant épais). Les IMR sont plus efficaces quand ils sont entourés de 2 lames d'air (celle des chevrons côté froid et celle créée par les rails placo (ossature métallique des profils en U) côté chaud.
Avatar de l’utilisateur
René
 
Messages: 2245
Inscription: Lun 12 Aoû 2013 08:04


Retourner vers Isolation



 


  • Articles en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités